Facebook x
Français English



famille3.jpg

Située entre la chaîne des Pyrénées et la mer Méditerranée, à Rivesaltes, au cœur du Roussillon, la Maison CAZES a été créée en 1895 par Michel Cazes.
Comme la plupart des agriculteurs de sa génération, il cultivait la vigne pour fournir une matière première au négoce local. En 1927, son fils, Aimé, réussit à le convaincre d'acheter le Mas Joffre, ancienne propriété du célèbre Maréchal, un enfant du cru et héros de la première guerre mondiale. L'acquisition de ce "petit" vignoble de 8 hectares s'inscrivait dans l'histoire de la Maison Cazes. Au fil des ans, l'exploitation s'enrichissait de parcelles avoisinantes pour atteindre 40 hectares dans les années 50. Les premières bouteilles Cazes sont apparues en 1955 sous l'impulsion d'André, l'aîné des deux fils d'Aimé.

En 1971, Bernard, le cadet, sortait de la faculté de Bordeaux où il avait appris les techniques modernes de vinification au contact des Professeurs Emile Peynaud et Pascal Ribéreau-Gayon. Son entrée au sein de l'entreprise familiale s'avérait déterminante pour l'avenir, André serait responsable de la direction commerciale et Bernard, de l'exploitation qui comptait déjà 60 hectares. Aujourd’hui, Emmanuel Cazes, fils de Bernard, a repris la gestion des vinifications, sous la direction de Lionel LAVAIL.

Véritable pionnière dans la production et la commercialisation de vins haut de gamme du Roussillon, la Maison CAZES a su s’imposer rapidement comme le porte-drapeau historique de la viticulture du Roussillon, devenant ainsi la référence depuis plus de 50 ans sur les Grands Vins du Roussillon. Portée par un succès commercial toujours plus grand, elle réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de plus de 4.5 millions d’Euros et commercialise plus de 1 200 000 cols par an, aussi bien à l’export que sur le circuit traditionnel français.

famille2.jpg

Tout en restant vigilante sur l’excellence de ses vins produits avec des rendements limités, la Maison CAZES propose ainsi un large éventail de vins issus de fabuleux terroirs catalans qui s’étendent sur près de 220 hectares, entièrement convertis en agriculture biologique et biodynamique.